Henri Brispot

(Français 1846-1928)

Henri Brispot est un artiste peintre, graveur, lithographe, affichiste et illustrateur français né en 1846.

Un artiste reconnu

Henri Brispot acquiert un métier virtuose dans la classe de Leon Bonnat, à l'Ecole Impériale des Beaux-Arts de Paris. Il installe son atelier à Paris, et présente régulièrement des tableaux au Salon. Il y connait un succès auprès du public, même si les juges officiels ne le récompensent pas à la hauteur de son popularité (médaille de 3e classe au Salon de 1881). L'exposition Universelle de 1889 le gratifie d'une médaille d'argent. 

Un témoin du goût de son époque

Henri Brispot est connu pour ses scènes de genre, qui couvrent un éventail remarquable de situations.

Il peint les sujets en faveur auprès du public, notamment des scènes semi-comiques représentant des ecclésiastiques , jouant sur la valeur colorée que procure le rouge cardinal pour composer des tableaux riches de sens humoristique et remarquables pour l'habilité de la composition et du maniement du coloris.

Il affectionne aussi les représentations historiques, bourgeois du temps de Charles X comme aristocrates de l'ancien régime.

L'observateur de la France modeste 

Enfin, il voue une affection particulière aux sujets quotidiens, paysans, femmes en train de travailler ou de recevoir un prix aux Comices agricoles, comme dans cette version attendrissante (conservée par la Musée de Lisieux) du plus officiel tableau qu'il présenta au Salon de 1897, (ce dernier fut acheté par l'Etat et sa localisation actuelle reste inconnue).

 

 

Henri Brispot. Les comices agricoles. Musée de Lisieux

Ses oeuvres vont de l'observation pleine d'empathie comme dans Chez le barbier (Salon de 1896) jusqu'à une ébauche de critique sociale comme dans  Le Bon bourgeois, (Salon de 1893).

Henri Brispot est aussi l'auteur de la première affiche de cinéma :  c'est en 1896 qu'il conçoit cette affiche pour le spectacle

des frères Lumière.

 

Henri Brispot décède à Paris en 1928.

Les oeuvres de Henri Brispot se trouvent dans les collections de nombreux musées français, ( Rouen, Lisieux, Beauvais, Tulle, Roubaix, etc ).

 

Autoportrait conservé au MUDO, Beauvais, Musée de l'Oise . Photo (C) RMN-Grand Palais / Thierry Ollivier