PASCUAL ORTEGA PORTALES

(Chilien 1839 - 1899)

Pascual Ortega Portales est un artiste peintre, graveur et illustrateur chilien né en 1839. Il fut un des premiers grands peintres chiliens du XIX ème siècle

Une jeune vocation

Il entre à l'Académie de Peinture de Santiago du Chili à l'âge de quatorze ans. Il y fut l'élève d'Alejandro Ciccarelli, le directeur et fondateur de l'institution, un peintre napolitain qui lui apprendra les arcanes du néo-clacissisme.

Des débuts européens

Pascual Ortega se révèle un artiste prometteur et, en 1868, le gouvernement chilien lui attribue une bourses d'études pour étudier la peinture en Europe. Il entre à l'Ecole Impériale des Beaux-Arts de Paris, en France, où il est l'élève d'Alexandre Cabanel. Il suivit aussi les cours d'Esthétique et d'Histoire de l'Art du philosophe Hippolyte Taine. Dès 1869, Ortega voit ses envois reçus au Salon des Beaux-Arts.Ses années aux Beaux-Arts lui permettront de développer une grande virtuosité de dessinateur, alliée à une vraie force de coloriste.
Ortega reste presque dix ans en Europe et voyage en Italie, Belgique, Allemagne et en Espagne. Il y copie systématiquement les grands maîtres. Ses voyages lui permettent de développer un style personnel , à la fois académique dans sa forme mais très original dans son choix de sujet, son traitement des couleurs et de sa composition.

La conquête de la notoriété au Chili

En 1877, Ortega revient au Chili et entame une carrière de peintre. Son regard formé à la peinture européenne officielle ne fut pas toujours compris de la critique d'art chilienne dont les goûts esthétiques étaient demeurés emprunts de clacissisme. Ortega n'obtint pas tout de suite  la pleine reconnaissance  que méritait son talent ( deuxième médaille au Salon de 1877 à Santiago, troisième médaille au même Salon en 1884 ).
Mais le succès public, et les commandes privées vinrent compenser cette relative désaffection. La cathédrale de Santiago et l'Eglise de San Isidro, dans la capitale chilienne sont ornées de ses oeuvres.

La confirmation internationale

En 1889 arrive la consécration: l'oeuvre de Pascual Ortega est choisie pour représenter la peinture chilienne au pavillon chilien de l'exposition internationale de 1889 à Paris.
Pascual Ortega s'éteint en 1899.
On trouve ses oeuvres au Musée national des Beaux-Arts de Santiago du Chili, au Musée des Beaux-Arts de Berlin, dans la collection Luis Alvarez Urquita ( catalogue de 1938) . Un tableau intitulé L'espoir figure dans les collections de l'Etat français ( localisation inconnue).

Pour en savoir plus:
Site du Musée National des Beaux-Arts de Santiago du Chili.
Gravure représentant Pascual Ortega ©EcuRed