En enfilant l'aiguille. Henri Brispot. Pastel. Art du XIX ème
Technique : 
Support : 
Papier
Dimensions : 
Pastel: 46cm x 32,5cm. Cadre: 60cm x 45,5cm.
Inscription : 
Signé en bas à gauche
Etat de l'œuvre : 
Très bon. Légère usure de la poudre de pastel. Petits chocs au cadre.
Domaines : 
Période : 
600 €
L'œuvre

En enfilant l'aiguille, pastel de Henri Brispot

Papier marouflé sur toile

Une femme âgée, en coiffe de veuve, enfile une aiguille à la lumière d'une fenêtre.

Réalisme.

L'oeuvre de Henri Brispot est présentée en accrochage ( cliquez sur la dernière vignette à droite sous l'image principale) au-dessus de Amours au cadre marqueté, lithographie et le bronze Chien de garde de Charles Valton.

Qu'en dire ?

Une femme agée en coiffe de veuve enfile une aiguille à la lumière d'une fenêtre.

Il y a une grande virtuosité dans ce pastel. L'expression de la couseuse, concentrée sur l'effort visuel qu'elle est en train de fournir, est particulièrement attachante. Les détails sont évoqués avec habileté, lunettes en équilibre instable sur le nez, aiguille tenue par des mains qu'on imagine tremblantes.  Ces détails sont suggérées au spectateur/regardeur par d'infimes touches de poudre, nous laissant le soin de compléter l'image.

Il y a surtout une immense tendresse qui sourd de cette oeuvre. Le regard porté par l'artiste n'a rien de cette ironie acide qui hante ses portraits de marquis poudrés ou d'écclesiastiques. Henri Brispot traduit ici un immense respect pour les taches quotidiennes, une affection envers cette femme, vieillie à la tâche en train de repriser des bas de laine et qu'il nous fait aimer.

L'artiste