Huile sur toile Ville sombre d'Andrée Pollier Achat tableau peinture
Date de création : 
1960
Technique : 
Support : 
Toile
Dimensions : 
Tableau 30F : 92cm x 73cm
Inscription : 
Signé et daté en bas à droite.
Etat de l'œuvre : 
Excellent
Domaines : 
Période : 
1900 €
L'œuvre

Les buildings prennent tout l'espace du tableau, ne laissant qu'une mince bande de ciel. Surréalisme.

 

Qu'en dire ?

Ce tableau fait partie de la série qu'Andrée Pollier compose dans les années 60 sur les tours, les villes, les éléments architecturaux.

Une lumière éclatante vient de la gauche du tableau mais ne suffit pas à éclairer et insuffler de la vie à l'arbre presque mort dont les branches semblent essayer vainement de s'élancer au dessus des bâtiments.

Cette ville "sombre" est  étrangement très colorée mais le manque d'espace, le point de fuite situé hors duntableau sur la gauche donnent une impression d'obscurité.

Ce tableau est intéressant à cause de cette impression puissante et des formes extremement esthétiques des buildings.

La seule porte de sortie est dans un batiment à l'antique alors qu'il n'y a pas d'issue dans les immeubles modernes.

- Cela me fait penser à un vers de Racine:

"Dieu meme peut-il ranimer les ruines

De cet arbre flétri jusque dans ses racines?"

L'artiste

Pollier

Andrée

Andrée Pollier est une artiste française d'origine savoyarde, née en 1915. C'est une figure féminine importante du mouvement surréaliste de la seconde moitié du XXème siècle.

Une influence quasi-hypnotique se dégage de ses oeuvres qui dépeignent un monde imaginaire dans la lignée de Max Ernst, Yves Tanguy et de Chirico.