Vie interrompue, peinture inachevée? Keith Haring Article
Keith Haring, s’il avait survécu au virus du sida, aurait eu cinquante-cinq ans cette année. Il est vain d’épiloguer sur ce  qu’aurait été sa trajectoire au XXIème siècle: un renouveau jaillissant de l’inspiration artistique ou un enlisement dans la répétition des  inventions passées. La seule certitude que nous ayons, est qu’il se savait condamné et que ses ultimes tableaux sont empreints de cette conviction. La dernière salle de l’exposition Keith Haring, The political line  qui a eu lieu en aout 2013 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris est particulièrement émouvante à cet égard : elle réunit des œuvres majeures de la
Art moderne vs art contemporain Humour
Pragmatique : Furetante, je vais avoir besoin de tes lumières…Quelle est la différence entre art moderne et art contemporain ? Furetante : Ouh lala, terrain glissant ! Personne n’est d’accord sur le sujet alors chacun s’est concocté  sa propre définition, comme ça pas de jaloux ! Pragmatique : Ça ne m’avance pas…comment faire la différence ? Furetante : Par exemple, Christie´s a décidé que les œuvres produites entre 1945 et 1970 sont des œuvres « d´après-guerre ». Et après 1970 ça devient des œuvres d´art contemporain. Pragmatique : Ah, ça c’est déjà plus clair… Furetante : Oui, mais imagine un
L'art contemporain est-il durable? Article
Depuis la Renaissance, la recherche de la modernité dans l’art a associé la découverte de nouveaux champs d’expression au développement de nouvelles techniques. La méthode de la peinture à l’huile a par exemple révolutionné la peinture de chevalet. Elle a permis à l’artiste de penser la lumière et de restituer le volume en permettant le travail des transparences, et le rajout significatif d’épaisseurs de matière. Plus tardivement, l’apparition de la photographie a dispensé l’artiste de la nécessité de s’inspirer du réel et de le représenter puisque les contours fidèles de la réalité se trouvaient sans défauts reproduits par un procédé
Art éphémère Article
L’introduction de la notion d’éphémère dans l’art a contribué à enrichir considérablement le champ de la création contemporaine. Le domaine d’intervention de l’artiste s’est agrandi et de nouvelles perspectives se sont ouvertes. L’artiste s’approprie en effet de nouveaux matériaux et se libère des contraintes induites par la nécessité de conserver l’œuvre dans le temps. Pour les spectateurs, l’apparition de l’éphémère modifie la donne : la précarité introduit un nouveau rapport à la chose créée. Avoir conscience de la proche disparition de l’œuvre contemplée ajoute un élément tragique à l’émotion de l’
La fin de l’objet Article
L’art contemporain- et par là doit s’entendre toute démarche de création entreprise pendant et après la découverte de l’abstraction, soit depuis le début du XXème siècle- ,l’art contemporain se caractérise par la disparition de la nécessité de représenter un objet. Concepts, idées, notions, formes pures : l'art cesse de représenter la réalité concrète pour s'emparer du champ entier du ressenti humain. Non pas que l’objet soit absent du tableau contemporain : Nicolas de Staël, par exemple, a peint aussi bien de fulgurantes toiles abstraites que des poires et des pianos. Ce qui est important, c’est que l’objet représenté par l’artiste
Mystique et RER Humour
Pragmatique arrive chez Furetante. Pragmatique: Je hais le RER ! Tous ces gens entassés qui vous regardent avec une lueur féroce dans les yeux, du genre « je te mets au défi d’entrer dans MON wagon, viens-y que je t’étripe». Elle s’effondre sur le divan. Allez montre-moi tes dernières trouvailles. Furetante commence à sortir deux puis trois puis quatre tableaux. Pragmatique: Mais dis-moi, il y en a combien comme ça ? Ils n’étaient pas là hier ! Tu as loué un transporteur ? Furetante: Non, moi aussi, je pratique le RER. Et j’adoooore. Tout ça a été transporté via RER. Pragmatique regarde l’imposant tableau que Furetante vient de
Faisons rentrer l’art dans nos intérieurs ! Article
  Georg Baselitz, Sculpture, 2012   Comme l’architecture, partie à la conquête du ciel par l’entremise des gratte-ciels, les arts plastiques aujourd’hui repoussent les limites de l’espace et des dimensions. Ce phénomène touche la majorité des artistes dans tous les pays. Il résulte entre autres d’une mutation de la perception de l’espace: perspectives ouvertes depuis l’introduction de la transparence du verre dans les habitations modernes, conquête de l’espace interplanétaire, irruption de l’espace virtuel du Web… En France, cet art colossal dans ses proportions va de pair et est renforcé par l’

Pages

S'abonner à Art contemporain