Le Mouvement Madi Article
Une dénomination intrigante: que veut dire MADI ? Madi est l’acronyme de Movimiento Artistico De Invencion qui sera ensuite enrichi dans la traduction française par l’ajout du terme "Dimension" : Mouvement Abstraction Dimension Invention. Le D apporte une Dimension de plus, tout en caractérisant la fluidité même du mouvement . Mais comme le caractère même du "Madisme" est l’invention, et l’invention dans le jeu et la gaité, le nom du mouvement n'a pas longtemps conservé la simplicité trompeuse de ses deux syllabes. Les fondateurs se sont amusés à brouiller les pistes : Madi serait-il  le MAtérialisme DIalectique de l
Givenchy photo de Doisneau
Hubert de Givenchy, ou la liberté à fleur de peau. Article
Un artiste avant tout Pour ceux qui, il en est en encore, s’étonnent de voir la Mode traitée comme un Art à part entière, la personnalité de Hubert de Givenchy est bien faite pour les faire changer d’avis : Pour débuter dans la mode, quelle école choisit le jeune Givenchy ? L’Ecole des Beaux-Arts de Paris, où il acquiert ce sens du dessin qui sera l’un des éléments de sa renommée. Pour lancer une campagne de presse lors de la création de sa maison, à qui fait-il appel ? A Robert Doisneau, qui va livrer à cette occasion des clichés d’une créativité étonnante Ce grand créateur restera triplement présent dans l'histoire de l'art  : - à travers
Les dessous de l'art pulsionnel Article
Lorsqu’on évoque ce que l’Art nous apporte, on pense tout de suite à la Beauté. Les amateurs d’art se voient volontiers comme des esthètes qui recherchent une œuvre d’art pour nourrir et stimuler leur amour de la beauté. C’est une recherche qui est légitime, qui flatte celui qui l’éprouve et est facile à partager. Mais c’est seulement la face émergée de l’iceberg car l’art représente toutes les facettes de l’humanité. Et les êtres humains ne sont pas que raffinement et spiritualité. Beaucoup des émotions humaines sont moins paisibles. Elles résultent de pulsions profondément ancrées qui s’articulent
Grivoiserie Humour
Pragmatique : Qu’est-ce qu’il y a Furetante ? Je te vois rigoler toute seule avec un petit air chafouin… Furetante : Héhé… c’est que Cupidon est descendu sur la salle des ventes alors qu’on n’était même pas le jour de la Saint Valentin. Pragmatique : Tu es tombée amoureuse ?!! Furetante : Oh, moi, tu sais…ce sont toujours des histoires de tableaux…au moins un tableau, c’est toujours fidèle…   J’arrive dans la salle quand le crieur annonce un beau dessin XVIIIème : une allégorie de l’Amour. Le commissaire priseur : Montrez-moi, ça m’intéresse toujours, l’amour. Même si je le préfère
S'abonner à Beauté